Skip to content

Noël

5 janvier 2012

Je ne voudrais pas trop donner raison à Madame de Keravel véritable Grinch mais noël est une période difficile à passer.

Cette année encore, j’ai inondé la maison de chants de noël, mis un sapin qui sentait bon et qui ô miracle a encore toutes ses épines sur lui, fais une quantité incroyable de gâteaux avec des épices noëlesques, mais faut avouer noël c’est plus drôle côté enfants que côté lutin du père noël.

Quand on est parent/lutin de noël, on se couche à pas d’heure le soir du 24, on se casse la figure en déchargeant la voiture à 23h30 parce que cette conne de municipalité coupe l’éclairage public, on doit trouver des moments pour se parler en secret, répondre aux questions indiscrète des gens en rappelant que c’est le père Noël qui a tout fait. OUI!!!!!!!!! Je mens à mes enfants, je leur raconte des bobards plus grands que la maison sur le père noël, sur les elfes, le traineaux et même sur Jésus c’est vous dire! Parce que dans notre monde de la pensée unique transparente qui veut faire croire que la  Vérité à tout prix est une valeur essentielle ( et atteignable) c’est pas facile facile d’entretenir les mythes et légendes…

Ça c’était pour le côté magie de noël.

Ensuite le côté repas de noël. Là c’est plus compliqué, cette année était en petit comité, nous (2 adultes et des bugalitos) et ma grand-mère ( mais bon l’appétit d’une femme de 85 ans n’est pas franchement gargantuesque). Malgré ce petit nombre, Monsieur a voulu un repas un peu festif et goûter un homard. Le voilà donc parti samedi matin acheter du homard et des huîtres au marché.

en entrée il avait voulu que je fasse une recette d’huitres avec une gelée de verveine ( recette vue chez marie-claire) bon c’était dégueu, j’ai raté ma gelée, faite avec du agar-agar, j’ai mal dosé, c’était dur, bref, sensations gerbantes assurées. Mais mon amour ( il mérite bien que je l’appelle comme ça) voyant ma peine face à ce fiasco il a gobé presque 2 douzaines à lui tout seul. Ce sacrifice a pu équilibrer la remarque de ma grand-mère chérie qui a trouvé cette recette  » snobinarde ».( là je suis partie pleurer dans les toilettes et j’ai appelé ma moman, c’est fou ce que noël me rend sensible, peut-être que je regarde trop de téléfilms  sur m6 replay?)

Etape 2 : Le homard. Mais ce sera pour une prochaine note, histoire de ne pas faire des posts interminables.

Publicités
One Comment
  1. oui… le homard… tu veux que j’en parle moi ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :