Skip to content

Pepina de Sinope

30 janvier 2012

Dans mon entourage, mes amis parfois (souvent?) me disent que je suis cynique. En général quand ils me qualifient de cynique c’est rarement pour louer mes qualités. Ce que je crois c’est que ( attention je vais balancer un sacré poncif) mes défauts sont mes plus belles qualités.

En effet, si l’on en croit notre encyclopédie libre participative en ligne préférée  ( qui me permet de faire un rapide copier-coller plus simple que d’aller tourner les pages d’un vrai livre et de recopier) le cynisme c’est ça :

Le cynisme était une attitude face à la vie provenant d’une école philosophique de la Grèce antique,blablabla.Et encore blablabla. Radicalement matérialistes et anticonformistes, les Cyniques, et à leur tête Diogène, proposaient une autre pratique de la philosophie et de la vie en général, subversive et jubilatoire

(…) [O]n parle de nos jours de cynisme pour désigner un mode de pensée qui diffère tellement des normes établies (…) qu’il en deviendrait choquant. On peut attacher à ce cynisme une sorte d’humour noir (tantôt involontaire [pardi! est c’est bien là mon problème!], tantôt malveillant[ oh c’est si rare!]), pince-sans-rire, mordant et ironique, souvent employé pour manifester une certaine rébellion face à un monde incompréhensible en raison de la multiplicité des conventions factices [c’est pas tout moi ça, sérieux?], socialement admises, qui le régissent blablabla. Au-delà de cette indifférence affichée à la morale et aux convenances, le « cynique » moderne n’a plus grand-chose à voir avec les philosophes antiques dont il sera question ici.

(note : c’est bien sûr moi qui coupe, surligne ou commente)

Bien sûr mes amis quand ils me traitent de cynique ils pensent plutôt au cynique moderne que l’auteur de cet article balaye d’un certain mépris.  Pour ma part je préfère m’intéresser à l’autre cynique, le pas moderne. Parce que tout de suite comme ça me plaît davantage et c’est mon droit le plus absolu d’interpréter les qualificatifs qui me sont attribués comme ça m’arrange.

Donc oui moi je suis cynique mais comme Diogène de Sinope et sûrement pas comme Beigbeder

Bien sûr les petites malines qui connaissent un peu cette philosophie, celles qui liront touuuuuuuut l’article de wikipédia savent que je ne suis pas comme nos philosophes antiques sur toute la ligne -quoique…-, alors hein, pas la peine de vous ramener avec vos sarcasmes :p et toc!

Bonne semaine à celles qui me liraient…

Publicités
One Comment
  1. mieux vaut être cynique que cynégétique !

    (c’était le commentaire idiot de la mère de K)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :