Skip to content

Voir sa vie en photo et pleurer…

16 novembre 2012

Comme on dit maintenant  » Check ». Quelle chose étrange. Je ne sais pas si ça vous arrive de le faire, moi si en tout cas, je tape de temps en temps mon nom et prénom sur google pour vérifier si j’ai verrouillé les choses comme il fallait. Et là, ce matin, surprise! Je tombe sur une photo de moi enfant, en premier! Alors je clique. C’est un album picasa de ma famille. Comme vous le savez, ma famille est éclatée un peu partout entre le continent européen et américain. Avec l’arrivée d’internet nous avons eu un outil magnifique pour communiquer, échanger, garder une trace de notre petite histoire familiale. Mais il semblerait que nous n’ayons pas tous la même vision de ce que c’est que le droit à l’image 😀 Au début je me dis que c’est un de mes oncles ou tantes qui a fait ça, et je commence à regarder les photos, en particulier une photo de moi ado, qui ne peut qu’appartenir à mes parents, et là, sur cet album je vois ma vie défiler. Mais vraiment hein! Des photos de mon salon, de ma cuisine, de ma chambre, de mon piano! des moments importants de ma vie, des images pleines de souvenirs, et tout ça remonte d’un coup comme ça sans crier gare, alors que je n’avais rien demandé. Est-ce que je peux en vouloir à mon père de supprimer cela? Non. Peut-être juste de verrouiller un peu mieux les paramètres de sécurité. Comment être en colère contre lui qui n’a vu qu’une seule fois ses petits enfants depuis qu’il est grand-père? Je suis partie de la maison j’étais une enfant et aujourd’hui je suis maman et de tout ça lui il n’en a vu que des bribes. Mais là n’est pas vraiment le problème. C’est juste cette idée que la moitié de ma vie tient aujourd’hui dans un petit album picasa. Pourquoi ça me touche autant? Un peu de peur de vieillir sans doute, toujours cette souffrance d’être aussi loin des gens que j’aime, ce sentiment d’éclatement en dehors et en dedans. Le plus étonnant c’est que je ne pensais pas que de voir ces photos de moi me ferait cet effet. J’ai vu en particulier des photos que je ne pense n’avoir jamais vu, de moi dans les bras de ma grand-mère paternelle, que j’ai bien peu connu, et j’ai un regard si triste. Mais comment un bébé d’à peine 3 mois peut avoir l’air si triste? Et en même temps la vue des moments heureux m’est aussi tellement douloureuse. Aujourd’hui je suis tellement enfermée dans un sentiment de profonde mélancolie que la vue de tant de moment heureux me fait l’effet d’une véritable bombe. Cet article est sans doute confus, comme les sentiments qui se bousculent en moi.

Publicités
One Comment
  1. madamedekeravel permalink

    ne sois pas triste maman chenille ! c’est un ordre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :